Découvrez

La thérapie sonore

La thérapie sonore est aujourd’hui utilisée très fréquemment dans la prise en charge des personnes souffrant d’acouphènes chroniques. Elle montre parfois ses limites mais a une efficacité démontrée depuis plus de 30 ans. Du système neurophysiologique de Jastreboff jusqu’à la création des activités de soins Diapason, nous passerons ici en revue les points importants à retenir.

Origine

Durant des années, les chercheurs ont eu une vision trop simple du fonctionnement du système auditif. Ils réduisaient alors les liens entre l’oreille interne et le cortex auditif (zone du cerveau qui transforme les vibrations perçues par le système auditif en information interprétable) à de simples circuits de connexion. Pour eux, ces circuits n’avaient pour fonction que la transmission des signaux. Ceux-ci ne pouvant être ni modifiés ni traités. Grâce au modèle neurophysiologique de Jastreboff, nous savons aujourd’hui que ces connexions sont beaucoup plus complexes qu’elles n’y paraissent. En effet, les fonctions des centres neuronaux (permettant à notre cerveau de recevoir et traiter les informations reçues par le corps vivant) peuvent agir directement sur l’augmentation ou la diminution/suppression du signal au travers de l’information véhiculée. C’est à partir de ce constat que la thérapie sonore a vu le jour. Au fur et à mesure des années, le nombre de thérapies sonores n’a cessé de croitre. Chacune d’entre elles apportant des changements plus ou moins efficaces en fonction des personnes.

Le choix de la TRT

Les origines de l’acouphène sont diverses et surtout variées. Il était donc primordial pour Diapason de sélectionner parmi les nombreuses thérapies sonores existantes la plus efficace. La TRT (Tinnitus Retraining Therapy) s’est tout naturellement imposée puisqu’elle prend en compte toute la complexité des mécanismes de l’acouphène. Au sein de Diapason, les principes de la TRT sont appliqués dans de nombreuses activités. L’acouphénométrie permet de générer un bruit à bande étroite centré sur la fréquence de votre acouphène. En d’autres terme, nous basons notre thérapie sur les caractéristiques spécifiques de votre acouphène. Ce bruit est ensuite diffusé dans les jeux de thérapie sonore (Force) comme dans les activités de relaxation (Maîtrise) en étant systématiquement associé à une interaction positive avec l’interface.

Fonctionnement de la TRT

La TRT permet de créer un phénomène « d’habituation » à l’acouphène. On appelle « habituation » la réduction des réactions à la présence d’un stimulus répété et non pertinent. Une sorte d'indifférence qui s’installe. Lorsque votre cerveau est assailli par un trop plein d’information, il élimine spontanément les stimuli qui ne sont pas porteurs d’informations pertinentes et filtre les informations auditives sur la base de priorités. Reprenons l’exemple du tic tac d’une horloge. Lorsque celui-ci est répété régulièrement de manière identique, vous cessez de le percevoir. Il en sera de même pour votre acouphène. Ce phénomène d’habituation, initié par Jastreboff, repose à la fois sur l’enrichissement des connaissances physiologiques et symptomatiques de l’acouphène mais également sur l’enrichissement de l’environnement sonore. Le but étant ici de diminuer les réactions des systèmes nerveux autonome (ensemble des structures nerveuses permettant aux organes de fonctionner sans que nous ayons à y penser) et limbique (régulant les émotions) vis-à-vis de l’acouphène. La principale difficulté avec un acouphène persistant réside dans un réflexe aversif générateur de stress en lien avec le système limbique. Lorsque votre subconscient établit une réponse à l’activité neuronale interne (c’est à dire le bruit de votre acouphène), celui-ci va continuer d’induire une réaction négative due aux systèmes limbique et nerveux autonomes. En diffusant un bruit centré sur l’acouphène, la TRT vise à induire des changements au niveau du système auditif. En diminuant le contraste entre l’activité neuronale due à l’acouphène et celle des sons environnementaux, les personnes traitées constatent en majorité une diminution de leurs symptômes.

La TRT s’avère être la thérapie la plus adaptée aux objectifs de Diapason. Il s’agit donc de créer un phénomène d’habituation pour vous soulager au quotidien et relayer votre acouphène au second plan. En modifiant la structure même de votre plasticité cérébrale vous prenez naturellement le contrôle sur vos acouphènes.